3 adresses : http://blog-info973.blogspot.com - http://partage-biblique.tk - http://blog-info973.tk
Page Youtube : https://www.youtube.com/user/tk97300/videos

Tous les articles produits par moi sont libres de droits

Articles à venir :
invoquer le Nom du Seigneur... Quel est ce Nom ???
Mot grec Archè
Qu'est-ce que "le Jour du Seigneur" ??

jeudi 4 septembre 2014

Réponses à 8 questions sur le non-dénominationnel

L’Évangile de Christ ou l’Église ? Quoi servont-nous ?


Une personne, rencontrée sur une place publique, avec qui on a pu discuter de l'Evangile m'a posée environs huit questions par SMS.
Celle-ci était intriguée de ce que je lui disais et voulait en savoir plus.
Je penses qu'aussi ce sera un bon article à imprimer pour une témoin de jéhovah qui voulait également en savoir plus.

Première question : tu vas dans quel lieu de culte ?

L'Ecriture enseigne avec clarté, quand l'on considère les versets bibliques, que l’Église du 1er siècle se réunissait dans les maisons de particuliers et non pas dans des bâtiments spéciaux tels que nous pouvons le voir constamment dans le christianisme visible.
Les Chrétiens ouvraient leur maison et accueillaient l'Eglise du Seigneur.

L'Eglise, selon la définition de la Parole de Dieu, n'est pas un bâtiment, ni une dénomination ou religion, mais un Peuple que Dieu s'est choisit, un Peuple qui est composé d'hommes et de femmes issus de différents peuples, ethnis, nations ou langues de par dessus la Terre. Un Peuple Consacré et Saint par vocation.
La Bible appelle ces personnes des Enfants de Dieu, des personnes nées ,non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu.

L'Eglise est donc un ensemble de personnes et l'Eglise locale est l'expression locale, dans une localité, de l'Eglise universelle.
Dieu seul connait la composition réelle de Son Eglise, qui y appartient et qui n'y appartient pas. Elle n'a pas d'étiquette particulière (église baptiste, église pentecôtiste, église adventiste, église protestante, église évangélique, église catholique etc) c'est à dire qu'elle est para-dénominationnelle, mais un peu partout dans ces dénominations il y a des personnes qui sont sauvées, qui ont la vraie Foi en Jésus, qui aiment réellement le Seigneur. Je ne parles pas de bons religieux accomplissant un devoir journalier mais de ceux qui ont une relation vivante avec le Christ, le Fils de Dieu.

Voilà donc ce qu'est l'Eglise et celle-ci, c'est à dire les chrétiens, se réunissaient dans les maisons, chez la voisine convertie par exemple etc, dans la simplicité.
Ca peut aussi se faire à la plage, dans un champs, etc. Dans la simplicité et la Liberté de l'Esprit du Seigneur.


Deuxième question : vous n'avez pas de "nom" (ou tu me cache le nom ?) ?

Imaginez un jour que quelqu'un travail dans le BTP en Corée du Nord (dictature extrême) et qu'il casse un mur. Hop il découvre dans ce mur fraîchement détruit une Bible. Il l'a lit et se convertie à Jésus. De quelle dénomination sera-t-il ?

Imaginons que dans le même temps, un autre homme découvre une Bible bien enfermée dans une boite hermétique, au fond d'un lac lors de sa baignade

(je sais je vais chercher loin). Il l'a lit et se convertie au Seigneur selon ce qui est écrit :

«
Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu'en croyant vous ayez la vie en son nom.»
Jean chap. 20 verset 31

Après que, par un songe par exemple, que les deux se découvrent Chrétiens et qu'ils se réunissent dans la maison du 1er, en toute discrétion, pour prier ensemble, lire la Bible, s'encourager mutuellement et grandir dans la Foi au Seigneur Jésus conjointement.

Question de ma part : de quelle dénomination seront ces deux personnes ?
Les dénominations sont condamnées par la Bible (1 Corinthiens chap. 1 & 3) voilà pourquoi il n'est pas question de nom, d'association à loi 1901 avec un titre sur un bâtiment etc. comme on en voit dans chaque ville maintenant.

Cela est un peu partout comme ça en Guyane, sur la France, énormément en Chine, Corée du Nord (eux n'ont pas le choix) etc.

Comprenez-vous donc maintenant ?


Troisième question : Okay, ce groupe n'a pas de nom, mais il y a bien quelqu'un qui t'as enseigné, motivé ?

Bien sûr, mais pas nécessairement que ce soit quelqu'un de très spécial, qui soit dans une dénomination ou autre, juste quelqu'un qui avait la crainte de Dieu et qui voulait suivre la Bible.
Après aussi j'ai fréquenté il fut un temps une dénomination particulière, mais aussi j'étais au bénéfice de divers enseignements bibliques sur internet, d'autres personnes qui ne fréquentais pas cette dénomination etc.MAIS SURTOUT j'avais ma Bible et le St Esprit de Dieu qui nous enseigne toute chose.



Quatrième question : Merci pour ces passages bibliques mais ! Ok pas de nom mais ces personnes formant ce groupe vous vous êtes bien rencontrés quelque part ?

Par exemple sur la place sur la place publique ! =)
Ce qui est le cas pour plusieurs d'entre-nous.
D'autres j'en ai connu par d'autres.
Les Chrétiens que je connais en métropole, je les aient connu par Facebook du temps où j'en avais un :
«Ah il est apparemment chrétien, je vais le rajouter»
«Ah celui-ci mets des versets de la Bible, ah c'est bien ce qu'il dit sur son mur, c'est vrai ce qu'il enseigne»

Voilà, la centralité de Jésus-Christ est la pierre angulaire de nos relations fraternelles.

Après j'en ai connu aussi qui fréquentèrent la même dénomination que moi, qu y sont sortit également par Amour pour la Parole de Dieu, pour la Vérité Biblique.

Il y a des personnes parmi nous qui jamais n'ont fréquentées un bâtiment religieux mais qui se sont convertis par le biais de messages sur internet, vidéo YouTube par exemple et qui ont donc recherchés d'autres Chrétiens qui voulaient suivre la Parole du Seigneur dans la Vérité.


Cinquième question : et d'où vient donc cette idée/façon de vivre votre Foi par «la Liberté de l'Esprit de Christ» (pourquoi êtes vous dehors et pas dans une "église") ?

Bein de la Bible, c'est ainsi que faisaient les 1er chrétiens. Jésus a dit «si vous m'aimez, gardez mes commandements» et «si vous gardez mes commandements, vous être vraiment mes Disciples». Il n'a jamais parlé de dénomination.

Il a dit «là où deux ou trois sont réunis en Mon Nom, je suis au Milieux d'eux», Il n'a jamais enseigné d'aller dans un bâtiment particulier au contraire Il dit à la samaritaine dans Jean chap. 4 que l'heure est déjà venue où ce n'est ni sur une montagne ni à Jérusalem ou quoi que ce soit d'autre qu'on adorera Dieu mais en Esprit et en Vérité. Lisons la Bible.


Sixième question : Quel est votre idéologie ou "vision" ou ambitions/but ?

 

Qu'enseigne la Bible ?
«Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit,»
Matthieu chap. 28 v19

Nous sommes sur Terre pour servir le Seigneur et manifester Sa Gloire, ayant à coeur que Dieu nous utilise pour que les âmes soient sauvées en se repentant de leurs péchés et donnant leur vie à Jésus par la Foi en Son Nom.


Septième question : Qui est Dieu pour vous ? Qui sert-tu ? En qui crois-tu ?

Il est TOUT. Notre bien le plus précieux. Notre Seigneur, notre Maître, notre Sauveur. JÉSUS est le DIEU VERITABLE et la VIE ETERNELLE (1 Jean chap 5v20). Notre Dieu est Père, FIls et Saint Esprit, Créateur du Ciel et de la Terre, tout l'univers Lui étant soumis, Maitre du Temps vivant hors du temps et de toute contrainte spatio-temporelle.

Le Dieu de la Bible manifesté aux hommes sous forme humaine, Jésus, Fils de Dieu très Haut, annoncé par les prophètes depuis les temps anciens, né de Marie, vierge au moment de Sa Conception, par la Puissance du St Esprit, mort pour les péchés de l'humanité sous Ponce Pilate, ressuscité le troisième jour ayant la victoire sur la mort et le péché, nous amenant le pardon de Dieu par la Foi en Son Sacrifice. En qui il n'y a ni changement ni ombre de variation, étant le même hier, aujourd'hui et éternellement, Vivant aux siècles des siècles, pour l'Eternité, AlleluYah!


Huitième question : prends tu l'hostie et le vin ou tu ne prends rien ?

 

Le pain et le vin représentent le Sang et le Corps de Jésus brisé pour nous à la Croix, c'est à dire son Sacrifice expiatoire, destiné à enlever nos péchés. Jésus a commandé à Ses Disciples de prendre le Saint Souper, la Sainte Cène, en faisant ceci, en mémoire de Lui, en mémoire de ce qu'Il fit pour nous. Il n'y a rien de «mystique» dedans, dans le sens commun du terme, mais seulement ceux qui ont mis leur vie en règle avec le Seigneur qui sont invités à prendre le pain et la coupe, car aussi c'est une communion entre le Seigneur et Ses Disciples et aussi les Disciples entre eux.
C'est un mémorielle, symbolique, mais qui a une grande portée spirituelle en même temps.




Neuvième question : Tu dis qu'il y a de nombreux loups donc dis moi comment les reconnaître ?


Et bein vous savez les amis, Dieu ne nous a pas laissé orphelin. Il a donné Son Saint Esprit à ceux qui le Lui demandent, afin de les éclairer sur toute chose.
Il a aussi laissé la Bible, laquelle nous devrions en faire une nourriture quotidienne. Nous mangeons bien tous les jours des repas, non ? De même, l'homme ne vivra pas de pain seulement mais de toute Parole de Dieu, rappelle Jésus au diable qui veut le séduire.
De même si nous ne lisons pas notre Bible nous allons être tout maigre spirituellement, manquer de discernement sur les faux ouvriers d'iniquité. Quelque soit la personne qui nous prêche c'est important de vérifier si c'est conforme à la parole de Dieu :

«
10 Aussitôt les frères firent partir de nuit Paul et Silas pour Bérée. Lorsqu'ils furent arrivés, ils entrèrent dans la synagogue des Juifs. 11 Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique; ils reçurent la parole avec beaucoup d'empressement, et ils examinaient chaque jour les Écritures, pour voir si ce qu'on leur disait était exact. »
Actes chapitre 17 versets 10 et 11


Ils n'ont pas dit oui c'est Paul et Silas, de grands serviteur de l'Evangile de Christ, non ils ont vérifier dans la Bible si ce qu'ils disaient était vrai !

Ceux qui prennent le prétexte du temple juif de Jérusalem :
Nous ne sommes pas juifs pour nous réunir dans le temple de Jérusalem que Jésus a prophétisé à destruction ce qui est survenu en l'an 70 de notre ère.
De 2 les synagogues ne sont pas bibliques dans le sens où Dieu n'a jamais dis de faire des synagogues, cherchaient dans tous l'Ancien Testament. Il y avait seulement le Temple de Jérusalem qu'Israel devait édifier sous le désire de David, mais comme enseigné par Paul notamment, ces choses là sont passées, nous sommes l’Église et non Israël.


Voilà voilà que Dieu vous bénisse en Jésus-Christ !

--------------------------------------------------------------------------------------

Partage d'un article trouvé sur Actes 2-42.net.
PS : le terme "église de maison" est impropre, l'Eglise n'est pas un bâtiment.


Une lecture attentive du Nouveau Testament nous apprend que les premiers chrétiens ne bâtissaient point de «lieux de culte». On ne trouve aucun exemple de frères édifiant une salle, une chapelle, une église ou une cathédrale. Et cependant le nombre des disciples était parfois très élevé.


Actes 2: 41: «En ce jour-là furent ajoutées environ trois mille personnes.»
Actes 4 : 4 : «Le nombre des hommes qui avaient cru s'éleva à environ cinq mille
Actes 6 : 1 : «En ces jours - là, le nombre des disciples se multipliait
Actes 6 : 7 : «Une grande foule de sacrificateurs obéissait à la foi.»
Actes 18: 10 (à Corinthe) : «J'ai un grand peuple dans cette ville.»

Les juifs avaient leur Temple à Jérusalem, et des «lieux de culte», des synagogues dans beaucoup de localités. Les païens également avaient aussi des temples, parfois très somptueux.
Mais les chrétiens, à l'inverse des juifs et des païens avaient compris qu'ils formaient une "maison spirituelle» pour offrir des sacrifices spirituels agréables à Dieu par Jésus-Christ (I Pierre 2 : 5).
Ils savaient qu'ils étaient des «pierres vivantes» Jésus-Christ lui-même étant la pierre d'angle.
Déjà le Seigneur Jésus, parlant à la femme Samaritaine, avait annoncé que l'heure était venue dans laquelle les vrais adorateurs n'adoreraient le Père ni sur une «montagne de Galilée» ni à Jérusalem (Jean 4: 20-24).
Il n'y aurait plus dorénavant de lieu spécial consacré au culte. L'adoration, la prière, le culte, pourraient être offerts à Dieu «en tout lieu» (I Timothée 2: 8).
En fait, dans le Nouveau Testament, nous voyons toujours les assemblées se réunir dans des maisons privées, ce qui ressort des textes ci-après :
A JÉRUSALEM...
les premiers disciples étaient réunis dans une «chambre haute» (Actes 1-.13-15 et 2:1-2).
La fraction du pain (la sainte Cène) se faisait dans des maisons privées (Actes 2:42 et 46).
On voit une assemblée réunie pour la prière dans une maison particulière, la maison de Marie, mère de Jean surnommé Marc, «où plusieurs étaient assemblés et priaient» (Actes 12:12).
A PHILIPPES (en Macédoine)...
quand Lydie, la marchande de pourpre, crut au Seigneur Jésus et fut baptisée, elle ouvrit aussitôt sa maison aux serviteurs du Dieu et à l'assemblée naissante (Actes 16:14 et 40).
A TROAS (en Asie Mineure)...
l'assemblée était réunie dans une chambre haute située au troisième étage. Elle était réunie le premier jour de la semaine (dimanche) pour rompre le pain (Actes 20: 7).
A ROME...
il y avait une assemblée dans la maison de Prisca et Aquilas (Romains 16:3-5).
D'autres groupes de croyants devaient se réunir ensemble selon Romains 16:14-15.
A CORINTHE...
il semble que toute l'assemblée était accueillie dans la maison du Gaïus qui donnait également l'hospitalité à l'apôtre Paul lui-même (Romains 16: 23).
A EPHESE...
nous voyons une assemblée réunie dans la maison d'Aquilas et de Priscille, ce couple chrétien sympathique ayant quitté Rome pour s'établir à Ephèse (I Corinthiens 16:19).
A LAODICÉE...
il y avait une assemblée dans la maison de Nymphas (Colossiens 4:15).
A COLOSSES...
Une assemblée se réunissait dans la maison de Philémon (Philémon 2).

D'après ces textes divers, nous voyons les chrétiens de l'Eglise primitive se réunir pour le culte, l'adoration, la sainte Cène et la prière dans des maisons privées. Ils n'avaient aucun «lieu de culte» mis à part et consacré.
- N'y a-t-il pas ici pour nous aujourd'hui un enseignement assez clair?
- Ne ferions-nous pas bien de revenir à la Parole de Dieu pour retrouver la simplicité et l'humilité de l'Eglise primitive?
- Sommes-nous aujourd'hui plus spirituels que ces disciples qui étaient remplis du Saint-Esprit (Actes 13: 52).

Si l'on dit que la persécution était un obstacle à l'érection d'édifices religieux, nous répondrons que l'Eglise du premier siècle n'a pas toujours été persécutée. Exemple :
«Les assemblées donc, par toute la Judée et la Galilée et la Samarie, étaient en paix, étant édifiées et marchant dans la crainte du Seigneur; et elles croissaient par la consolation du Saint-Esprit» (Actes 9: 31). Cependant, on ne pensait pas alors à bâtir de lieux de culte.

Quand le nombre des disciples augmentait et qu'une maison privée ne pouvait plus les recevoir tous, on ne songeait pas à bâtir une salle plus vaste, un «lieu de culte». On cherchait simplement une autre maison privée, une autre famille chrétienne qui avait conscience du grand privilège qu'il y a de recevoir dans sa maison l'assemblée de Dieu; et ainsi de suite.

Ce ne fut que lorsque l'Eglise du Seigneur s'établit dans le monde (mais pas avant) que l'on commença à bâtir des salles, des chapelles, des églises et des cathédrales.

Est-ce vraiment selon la pensée de Dieu d'investir des sommes parfois très élevées dans la construction, l'entretien ou la location de salles, lorsque nous ne trouvons pas un seul exemple de cela dans l'Ecriture Sainte ?
Mais ici se présente une objection. On nous dit: «Les personnes non converties ne veulent pas venir dans une maison privée. Si nous faisons une jolie salle, elles viendront plus facilement.» Cette objection ne nous parait pas fondée, car ceux qui n'ont pas le courage d'entrer dans une maison privée n'entreront pas non plus dans une salle publique. Au contraire, nous croyons qu'il est plus facile d'amener une personne qui cherche le Seigneur dans une maison privée que dans une salle publique.
Un avantage des «assemblées-maisons» est celui de pouvoir mieux évangéliser chaque quartier d'une même ville, chaque «assemblée-maison» étant une lumière autour d'elle. On peut inviter les voisins à venir écouter la Parole de Dieu. Un autre avantage est que chaque frère ou soeur peut croître spirituellement beaucoup mieux dans ces réunions de famille ou de cuisine. Il y a plus d'intimité, plus de liberté. Tous peuvent prier sans crainte. N'oublions jamais que le Seigneur Jésus a fait une merveilleuse promesse:

«Là où deux ou trois sont réunis en mon nom, JE SUIS AU MILIEU D'EUX» (Matthieu 18:20). Le Seigneur pensait aux assemblées dans les maisons.

Lorsqu'on supprime les «réunions de quartier» pour centraliser la vie de l'assemblée dans une seule et même salle de culte, cela ne constitue généralement pas un progrès pour l'assemblée locale, mais conduira plutôt à un recul de la vie spirituelle de la communauté. Quelques frères prendront toute la charge des réunions, alors que les autres s'engourdiront et s'endormiront.
En conclusion, nous demandons à tous nos frères et soeurs bien-aimés de bien vouloir étudier sérieusement les textes divers cités ci-dessus et de réfléchir à cette question. Si une persécution survenait, toutes les salles pourraient être fermées et nous serions obligés de nous réunir dans des maisons privées pour la fraction du pain et les prières.
Devons-nous attendre cela pour revenir à la Parole de Dieu ?
Ne serait-ce pas préférable de retourner aujourd'hui au modèle que nous trouvons dans la Parole de Dieu ?
(Copie d'un ancien tract dont le nom de l'auteur est illisible)
* Il est à noté que le terme Église de maison n’est pas mentionné dans la Bible.  L’église est soit l’Église universelle qui regroupe l’ensemble des croyants ou l’expression local de l’Église universelle qui regroupe l’ensemble des croyants d’une même localité.
Note du Web-serviteur



4 commentaires:

  1. Connais tu ce site "JesusLifeTogether.com ? Je te le conseille pour approfondir nos connaissances sur l'Eglise. Ce sont des gens qui vivent l'église, vivent ensemble dans le même quartier, et vivent I Cor 14. Pas de pasteur principal, pas de chef, ils s'encouragent, se soutiennent, ENSEMBLE. Il existe aussi en français, si tu ne lis pas l'anglais : Ensemble en Jesus.com

    RépondreSupprimer
  2. Amen! Bien-aimés! Des réponses inspirés par l'Esprit de Dieu, que l'Éternel soit loué!!!!!

    RépondreSupprimer